Claude Huertas / Architecte Urbaniste
Dialogue Urbain

66 bis, avenue Jean Moulin - 75014 Paris

Tél : 01 45 80 95 56 / Fax : 01 45 65 05 12

Copyright © 2014 Dialogue Urbain
Mentions légales

Etude urbaine et insertion d’une ZAC – Corbeil-Essonnes

2007 - 2015

Maitrise d'ouvrage : AFTRP - Equipe : Agence Dialogue Urbain Architecture Urbanisme, Latitude Nord Paysage Environnement, PROGEXIAL BET VRD - Budget : 100 000

Corbeil-Essonnes

Projets - Aménagement


Mots-clés : Réseaux

La mission

La ZAC de la montagne des glaises est située au nord de la commune de Corbeil-Essonnes, entre la cité des Tarterets et un secteur pavillonnaire qui borde la voie ferrée du RER. L’objectif est de créer un nouveau quartier qui soit en lien et en cohérence avec l’environnement existant, tout en faisant contrepoids, par sa qualité architecturale et paysagère, au quartier des Tarterêts voisin.

Les objectifs sont doubles : désenclaver le quartier et accueillir des logements en compensation des démolitions effectuées aux Tarterets.

L’étude, qui nous a été confiée par l’agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP), aménageur du site, porte sur un programme de logements, d’activités et de services de proximité.

Le site se définit par sa situation en coteaux et le paysage du quartier à construire est sous l’empreinte très forte de jardins pavillonnaires et d’anciens espaces ruraux actuellement en friches. Malgré un végétal très présent, le lieu ne possède de qualité paysagère notable pour le projet urbain. Néanmoins, la vue depuis le site, sur la rive droite de la Seine, est digne d’être mise en valeur.

Le projet repose d’une part sur la mise en place d’une trame viaire prolongeant les voies et les liaisons existantes jusqu’à la nouvelle infrastructure, d’autre part sur la création d’une zone de vie intégrant les principes de mixité résidentielle et d’îlot ouvert. Ce nouveau secteur, lieu de rencontre entre les Tarterets et le pavillonnaire, renouvelle l’image du site par l’existence en son sein d’un parc se prolongeant visuellement à l’intérieur des îlots et par l’échelle mesurée des immeubles.

Notre parti pris est de mettre en place une structure d’espace public permettant de concilier l’ensemble des contraintes du site et de remédier aux contradictions observées.

La réalisation d’une nouvelle avenue, Est-Ouest, associée à des espaces paysagers, permettra de créer une nouvelle liaison de reliant la nationale 7 à la gare de Corbeil, tout en donnant au quartier une qualité particulière. Le traitement topographique de la nouvelle avenue permettra de créer un belvédère sur les coteaux de la Seine, offrant ainsi une vue de qualité vers la rive droite de la Seine. Compte tenu dela très forte pente du site et de la médiocre qualité des sols, le projet préconise une implantation du bâti parallèle aux courbes de niveau. Notre projet urbain prend en compte le transport en commun et permet la mise en œuvre d’un site propre.

Le programme de logement est réparti en une dizaine d’Ilots regroupés selon ces trois secteurs.

On distingue d’Ouest en Est, trois secteurs :
• Un secteur Ouest qui marque l’entrée du quartier et son ouverture sur la nationale 7 qui offre du logement collectif
• Un secteur ville parc, au centre avec une offre de logement individuel
• Et à l’Est, un secteur de liaison avec la gare et les quartiers pavillonnaire