Claude Huertas / Architecte Urbaniste
Dialogue Urbain

66 bis, avenue Jean Moulin - 75014 Paris

Tél : 01 45 80 95 56 / Fax : 01 45 65 05 12

Copyright © 2014 Dialogue Urbain
Mentions légales

Etude urbaine de trois sites résidentiels – Champs-sur-Marne

Juin 2010

Maitrise d'ouvrage : EPFIF, Commune de Champs-sur-Marne - Equipe : Agence Dialogue Urbain Architecture Urbanisme - Budget :

Champs-sur-Marne

Etude de définition - Projets


Mots-clés : identité

La mission

La ville de Champs-sur-Marne comprend une partie ancienne, le bourg réuni autour du château construit par Pierre Bullet au 18è siècle, et une partie nouvelle rattachée à la Cité Descartes, technopole de l’Est Parisien. L’une est ancrée dans son histoire, l’autre est porteuse d’une ambition nouvelle et d’avenir.DIALOGUE_URBAIN_URBANISME_CHAMPS_SUR_MARNE_localisation

Aujourd’hui la commune de Champs-sur-Marne est confrontée à un déséquilibre dans le développement de son territoire. Elle fait face à des difficultés de renouvellement de son bourg. Confrontée à une transformation au coup par coup du bourg, la ville a souhaité en coordonner le devenir. Elle a demandé à l’Etablissement Public Foncier d’Ile de France (EPFIF) de l’aider à maîtriser le foncier de 3 sites en mutation dont elle nous a confié l’étude urbaine.

Les trois sites de projet sont situés en plein cœur du centre-ville de Champs-sur-Marne. Chaque îlot présente une problématique spécifique du fait de sa situation ; nous avons travaillé leur insertion urbaine.

L’histoire a préservé l’îlot rural d’origine qui constitue le bourg de Champs et le rapport d’échelle existant entre l’habitat vernaculaire et le domaine du château. C’est ce rapport d’échelle que nous privilégions pour inscrire les opérations nouvelles dans l’existant.

 

 Le projet

 

Champs-sur-Marne est une commune dont l’emprise naturelle est quasi équivalente
à son emprise urbaine. Le centre ancien est aujourd’hui « pincé » par deux masses
vertes qui contraignent le développement de la commune dans une orientation
Nord-Sud.  Il faudra proposer des scénarios tenant compte du traitement paysager.

 

Untitled-1

 

Le diagnostic a pu révélé à certains endroits une échelle monumentale niant le tissu
existant du parcellaire étroit d’origine, entrainant de fait une perte d’identité. Il est
nécessaire de choisir la juste échelle pour créer une continuité avec le bâti existant.

 
DU_CHAM_SITE_dia bati 1600X1000
 

Un bâti ancien créé en liaison avec le château. Malgré les mutations du temps, le bâti
construit jusqu’en 1948 a su s’intégrer au tissu ancien, créant une continuité et non
une rupture avec la morphologie du bâti existant. En rouge figure le bâti construit
avant 1900, en beige de 1900 à 1948 , jaune non renseigné, gris après 1948.

 

 

 

 Plan masse du projet d’aménagement des trois îlots.  Recherche d’une mixité combinatoire
entre différentes typologies complémentaires, mais avec un caractère commun au
mixe de typologies. Chaque îlot se voit doté d’un espace public spécifique. 

 
 

Insertion urbaine des trois îlots. L’échelle du bâti choisi créé une continuité
avec l’existant. La petite unité ou le petit module est un élément malléable
qui permet de créer un tissu homogène.