Les 7 hameaux de Montsinéry

    Date : 2012 – 2013

    Maîtrise d’ouvrage : EPAG

    Budget : 61 560 €

    Équipe : Dialogue Urbain (architecte urbaniste mandataire),
               AGIR (BET VRD), Botanik Paysage (paysagiste),
               AGIR Environnement (BET Environnement)

    Programme : 600 – 700 logements, activités,
               équipements publics privés, village commercial

    Surface : xxx

    Localisation : Monstinéry-Tonnegrande, Guyane

Mission de maîtrise d’oeuvre urbaine de la Phase 2 de la ZAC de Montsinéry – Guyane

La mission de maitrise d’œuvre urbaine de la seconde phase d’aménagement de la ZAC d’extension du bourg de Montsinéry en Guyane a été confiée à l’équipe par l’établissement public d’aménagement et par la ville en mai 2012.

Cette mission comprend trois temps. Le premier temps consiste en l’actualisation du  projet préexistant, selon les principes retrouvés de corridors écologiques et du hameau comme entité ouverte sur un espace naturel. En effet, le principe de composition avec la nature est l’un des fondamentaux du projet d’ensemble. On conservera un îlot bien desservi dédié au commerce et à l’artisanat.

La maîtrise d’œuvre des espaces publics constitue le second temps. Elle permet de faciliter l’ouverture du quartier sur le bourg.

Enfin, la production de prescriptions générales vient clôturer la mission. Il s’agira de montrer comment l’architecture accompagne l’espace public. Cela nécessite un travail minutieux sur les surfaces, sur le dessein des sols, …

L’engagement immédiat de l’aménagement ayant été différé, la mission de l’équipe s’est arrêtée à la remise de l’AVP.

Le projet

Photos du site

“Vivre avec la nature”
visuels @ agence Babylone

Mission d’ajustement du plan masse
Schéma du parti d’aménagement – Le couloir écologique, élément structurant du plan – Création de nouvelles liaisons douces entre le bourg et les nouveaux quartiers.



À chaque hameau correspond :
– un programme bâti
– un programme d’espaces extérieurs

Travail sur les typologies de logements
Principes d’architecture bio-climatique : ventilation naturelle, toiture débordante ventilée.

Le principe de diversité des typologies de logements s’applique à l’ensemble des hameaux. Double orientations, matériaux durables, pilotis sur sol en pente ou sol naturel, un ou plusieurs espaces naturels qui participent de son identité.